z

Outil Facebook pour rassurer ses proches en cas de catastrophe

Lancée en octobre 2014, la fonctionnalité “Safety Check” ou “Contrôle d’absence de danger” de Facebook permet aux utilisateurs de rassurer rapidement leurs proches à la suite d’une catastrophe naturelle. Comment cela fonctionne ? Lorsqu’un tel événement a lieu, une page dédiée est créée par Facebook et des notifications sont envoyées à toutes les personnes qui se trouvent dans la région touchée. Elles ont alors le choix de cliquer sur un bouton “Je suis en sécurité” ou “Je ne suis pas dans la zone affectée” pour informer tous leurs contacts. De cette façon, les amis Facebook de la personne sont immédiatement rassurés à la réception de la notification. D’autant plus que toutes les personnes ayant signalées qu’elles étaient en sécurité sont indiquées comme “safe”. De cette manière, leur entourage est rapidement informé et rassuré. Et dans le cas de non-réponse, les secours peuvent être prévenus rapidement.

Internet et les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour envoyer et recevoir des informations liées à l’urgence. Loin du rôle d’amplificateurs de crise qu’on leur associe généralement, les réseaux sociaux peuvent aussi rendre de réels services aux populations. Avec “Safety Check”, Facebook capitalise sur la rapidité de la circulation de l’information mise au service d’une bonne cause. Avec près d’ 1,4 milliards d’utilisateurs dans le monde, Facebook permet de toucher un grande partie de la population. De plus, ce service pourrait éviter de surcharger les réseaux téléphoniques souvent très encombrés lors de catastrophes… lorsque le lignes ne sont pas coupées ! En effet, lors de tsunami ou de tremblement de terre, les lignes de communications sont fréquemment interrompues, ce qui risque de limiter l’utilisation réelle du service.

Source : Marketing Utile