z

Le point sur le programme « Solidarité Portugal »

Photo article Portugal

Il y a presque un mois, la région portugaise de Leiria était touchée par de graves incendies. Dans la semaine qui a suivi, Partagence a décidé de se mobiliser en faveur des sinistrés. Voici un point d’avancement de l’action.

La situation sur place

Trois communes (Pedrógão Grande, Figueiro dos Vinhos, Castanheira de Pêra) ont été fortement et durablement touchées. Les incendies ont dévasté plus de 20 000 hectares, plus de 350 maisons et bâtiments ont été partiellement ou totalement détruits... entrainant l’évacuation de plus de 250 familles désormais hors de leurs habitations.

La mobilisation de Partagence

Notre action va consister à mettre en place un programme de post urgence pour apporter de l'aide matérielle à la reconstruction et au réaménagement de maisons sinistrées.
D’une durée d’un an, il s’appuiera sur l’engagement d’entreprises partenaires et le soutien d'organisations portugaises.
Une délégation de l’association se rend sur place fin juillet pour rencontrer les différents interlocuteurs (autorités et collectivités locales, sinistrés, entreprises…)

Une action en 3 étapes

1 - La collecte de matériaux de construction et de produits et équipements pour le confort de vie (neufs) auprès des entreprises, ainsi que de dons financiers pour assurer la réalisation du programme. A ce jour, 6 semi-remorques sont déjà constitués. Ce sont plus de 150 000 € de produits et équipements neufs qui seront ainsi distribués. L’association pense pouvoir acheminer une dizaine de camions (soit plus 300 palettes) sur toute la durée de son programme.

2 - L'ouverture d'une plateforme logistiqueau Portugal pour permettre lestockage et le tri du matériel acheminé. Ellecomplètera les trois entrepôts utilisés par Partagence, en France.

3 - Après avoir identifié les familles bénéficiaires, en concertation avec les autorités locales, l'aide matérielle sera distribuée sur plusieurs mois en fonction de l'amélioration des habitations et des produits disponibles.

Les partenaires identifiés à ce jour

- les mairies et services sociaux des communes sinistrées qui seront rencontrés sur place, du 24 au 28 juillet.
- la Fondation AIP (association des entreprises industrielles du Portugal) avec laquelle un protocole de coopération va être signé.
- la Coordination des Collectivités Portugaises de France (CCPF), sous la houlette de Marie-Hélène Euvrard, sa présidente.

Les organisations informées sur l’action de Partagence

- la Chambre de Commerce et de l'Industrie franco-portugaise
- l’Association Santa Casa da Misericordia de Paris
- l’Association des Élus Portugais de France
- la présidence de la République du Portugal
- l’Ambassade du Portugal à Paris
- les médias : Radio Alfa - Luso.fr - Lusopress.tv

La photo de la une de cet article est au crédit de l’AFP.

Nous avons besoin de votre soutien...

L’association met en place un programme de post urgence pour venir en aide aux familles sinistrées des incendies qui ont occasionné de très nombreuses victimes. Du gros matériel et équipements neufs seront acheminés par semi remorques dans la région de Leiria, au cours de cet été.

Les dons financiers utiles au développement des actions menées dans le cadre de ce programme sont versés dans un compte spécial « PARTAGENCE - SINISTRÉS PORTUGAL » ouvert par l’association (banque Crédit Mutuel). 

Les dons peuvent être effectués par chèque ou par virement bancaire (voir ci-dessous).

Pour un don en ligne Cliquez ici

flayer

Démarrage du programme d'aide aux sinistrés des incendies

Une semaine après le début des dramatiques feux de forêt qui touchent le centre du Portugal, il subsiste encore d’importants foyers d’incendies. On déplore à ce jour plus de soixante victimes décédées et près de 200 blessés. De nombreuses habitations ont été ravagées par les flammes mettant à la rue des familles qui vont devoir reconstruire ou trouver un nouveau logement. Partagence a décidé de leur venir en aide, comme elle l’a entrepris pour de nombreux sinistrés d’inondations, en France, ces deux dernières années.

Une fois encore, grâce à la solidarité de ses entreprises partenaires et de bien d'autres qui la rejoindront, elle va envoyer au courant de cet été deux ou trois semi remorques de matériels et équipements neufs (essentiellement du mobilier et des produits aidant à la reconstruction). Cette mission est réalisée en lien avec les autorités locales portugaises, des organismes portugais reconnus en France et des membres de la communauté lusitanienne en Ile-de-France.

Nous sommes en contact avec cinq communes parmi celles qui ont été touchées par ces incendies. Des responsables municipaux sont en train de nous remonter les données nous permettant d'évaluer notre première aide (nombre de maisons détruites, nombre de familles sinistrées...). À l'évidence, ils sont sensibles à la particularité des actions de Partagence. La première d'entre elle sera la mise en place d'une plateforme logistique permettant la réception et le stockage de nos dotations, avant les épisodes de distribution.

 

portugal 3

 

Un compte spécial « PARTAGENCE - SINISTRÉS PORTUGAL » est ouvert par l’association auprès de son acteur bancaire afin d’y recevoir des dons permettant l’organisation de cette aide de post urgence (collecte, acheminement des dotations matérielles, stockage avant distribution sur place par l’association). 

Les dons peuvent être effectués :

- Par chèque libellé à l’ordre de "PARTAGENCE - SINISTRÉS PORTUGAL" et à adresser à Partagence, 57 rue de Rivoli, 75001 Paris,

- par virement bancaire au compte "PARTAGENCE - SINISTRÉS PORTUGAL" : IBAN FR7610278060450002098930414 - BIC : CMCIFR2A

- par versement en ligne sur notre site. Cliquez ici

 

portugal 2

 

Une première vente privée solidaire réussie

Les 20 et 21 mai derniers, Partagence une effervescence toute particulière en inaugurant, un an après une opération « boutique éphémère » à Paris, sa première vente privée solidaire. Elle s’est tenue sur la commune de Moret sur Loing (au sud de Fontainebleau, en Seine et Marne), sur le site même de l’association Les Brandons (un centre d’accueil pour adolescents). Grâce à certains de ses contributeurs - des entreprises partenaires en dons en nature - des produits neufs tels que, par exemple, des vêtements, des ustensiles de vaisselle, du linge de maison ont été proposés aux visiteurs. En achetant bon nombre de ces produits, cent-dix personnes ont ainsi contribué au financement des actions de l’ONG, laquelle a laissé une partie de sa recette à l’association morétaine pour son implication partenaire à cet événement.

eve 2

eve3

Un an après la crue, une soirée pour partager

Un an après les inondations, Partagence a organisé une soirée d’échange et de partage avec et pour les familles sinistrées qu’elle a aidés.

Près de 140 personnes ont répondu à l’invitation de Partagence le 2 juin dernier pour « commémorer » la catastrophe de l’an passé.

Organisée en partenariat avec l’Institut pour l’Histoire et la Mémoire des Catastrophes (IHMEC) et avec le soutien de la commune de Saint-Mammès (sud Seine et Marne) fortement touchée par la crue, cette soirée sur le thème « Témoigner pour (se) reconstruire ensemble » a été l’occasion de revenir sur cet événement dont les stigmates physiques et psychologiques sont encore toujours présents aujourd’hui.

Une conférence-débat

Après la projection d’une courte vidéo reprenant les témoignages de plusieurs sinistrés (bientôt disponible), la manifestation s’est articulée autour de quatre interventions :

  • Serge Tisseron, psychiatre et président-fondateur de l’IHMEC, a rappelé l’importance des témoignages individuels pour construire une mémoire collective à transmettre aux générations futures
  • Bernard Gallois, écrivain et auteur de « La crue de juin 2016 », ouvrage regroupant une quarantaine de témoignages de sinistrés ou de personnes ayant vécu la catastrophe dans le sud Seine-et-Marne (à paraître fin juillet).
  • Claude Frégeac, délégué général de Partagence qui a expliqué la démarche et l’action de l’association auprès des victimes de cette crue comme de celle ayant ravagé des communes des Alpes-Maritimes, quelques mois auparavant.
  • Yves Brument, maire de Saint-Mammès, en première ligne dans la gestion de la crise l’an dernier, est revenu sur l’impact de la catastrophe dans sa commune et le travail effectué avec les sinistrés les mois qui l’ont suivi. Cliquer ici.

Photo 1 2 juin

La parole aux sinistrés

Les sinistrés, petits et grands, ont également pu s’exprimer sur un mur de paroles et dans les pages d’un livre d’or ainsi qu’en partageant leurs photos prises au moment de la crue qui ont été projetées lors de la soirée.

Un grand merci à Alice, son mari et à Eliot pour leur prestation musicale qui a ravi tout le monde !

Photo 2 2 juin